Amour-eux

Spectacles

 

afficheCe spectacle emmène le spectateur à la frontière entre le rêve et la réalité, à travers les attentes, les désirs, les questionnements que produit le premier-rendez. Il y a l’histoire que l’on se construit dans sa tête, l’idéalisation de notre homme ou femme idéal(e), la projection de comment cela devrait se passer… et puis, il y a comment cela se passe vraiment. Le spectateur est invité à s’immerger dans la tête de l’amoureux et assiste à la préparation de la rencontre avec la femme ou l’homme de sa vie, pour le premier jour du reste de la vie ! Un spectacle drôle, poétique et décalé qui replonge dans les souvenirs de notre premier rendez -vous… et de tous nos

premiers rendez-vous…

Public : à partir de 10 ans, 50 min.

Captation du spectacle disponible sur demande.

EXTRAIT

« Tout a commencé l’autre jour, quand il l’a vue par mégarde, sans faire exprès, c’est comme quand tu croises un panneau publicitaire.. Avant de voir le panneau publicitaire, tu ne sais pas que tu as envie d’une C4 et ensuite, quand tu la vois sur la photo… tu ne comprends pas ce qui se passe, ça rentre dans ta tête, et tu as envie d’une C4… Pire tu as besoin d’une C4 ! Après, quand il la voyait, il devenait tout rouge ! Il n’arrivait pas à lui parler comme si ses mots restaient coincés entre son front et sa langue… En fait lui il avait juste envie de l’embrasser ! »

PRESSE

« Être amoureux n’est pas toujours simple, en parler avec humour caractéristique de Fred Billy rend tout de suite les choses plus faciles. Fred Billy se met avec brio à la place d’Ernest, un adolescent amoureux. Dans la salle les répliques font rapidement mouche. Le comédien manie les mots avec talents. » Courrier de l’ouest 20/01/2017 
 « Dire l’amour n’est pas chose simple, mais les rêveries d’Ernest (Fred) et les aspirations de Salomé (Anaïs) viennent lever les obstacles qui se posent parfois entre le ressenti et la parole. Une pièce Rythmée et résonnante. » Courrier de l’ouest 10/02/2017
« Fred Billy interprète avec beaucoup de bonheur les embuches des premiers émois amoureux. Les adolescents se sont reconnus et ont souvent ri ou souri face aux situations jouées par Fred Billy. Sans fausse pudeur mais avec beaucoup de tact, le thème de la naissance de l’amour chez les adolescents a été traité sur tous les tons et en exprimant toutes les difficultés de l’aventure » Courrier de l’ouest 2/06/2018

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Visite Historico Hystérique

Spectacles

page visites historico

L’Histoire est faite de petits riens, de ce que l’on dit, de ce que l’on cache, de seigneurs amoureux, de guerres, de noms de rue, d’évènements, de monuments, de faits, de mé

faits un peu surfait, d’aventures, de chansons, de poésies, de vie. Une visite sous forme de conférence, en marchant ou pas… toujours décalée, drôle, cocasse, qui fait sourire sans perdre de vue la réalité (enfin presque toujours…)

C’est du vrai, c’est du faux, et quand la fin arrive, le spectateur choisit l’histoire qui lui convient le mieux… Un peu d’histoire, un peu de folie, un peu de poésie pour faire découvrir un lieu, une ville, ou bien un sujet particulier…

Presse :

La nouvelle république  » Fred Billy Improvisateur hors pair « … 10/07/2015

Courrier de l’ouest 27/08/2016 : « Le public réagit. Il en redemande. Les plaisanteries teintées parfois peut être d’ironie arrivent en cascade… Merci pour ce bon moment »

La Nouvelle république 26/07/2016 : » Fred Billy ne laisse rien ni personne sur la touche (…) il raconte avec un humour très efficace, rebondissant sur absolument chaque détail du décor. »

La Nouvelle république 27/07/2017 « Il dynamite avec une impertinente tendresse le paysage urbain »

Reportage radio Collines FM

Presse 20/04/2014 nouvelle république

Presse Nouvelle république Errances estivales 2016

Co 27 aout

Courrier de l’ouest, 27 août 2016, Visite historico hystérique

CO 26 Juillet 2016 Visite Bressuire

Courrier de l’ouest, 27 juillet 2016, visite historico hystérique

nr-visite-27-juillet-2017.jpg

Nouvelle république 27 juillet 2017

co-27-juillet.jpg

Courrier de L’ouest, 27 juillet

Courrier de l'ouest 31 août 2017, visite historico hystérique

Courrier de l’ouest 31 août 2017